Le fediverse, quésako ?

“Fediverse” est un mot-valise issu de l'anglais pour «fédération» et «univers». C'est un nom utilisé pour désigner une assez large fédération de serveurs formant un réseau alternatif de communication (réseaux sociaux, microblogage, sites web, etc).

Le Fediverse, c'est en quelque sorte l'Univers de la Fédération.

Le Fediverse est construit autour de logiciels libres. Les réseaux sociaux du Fediverse sont très différents des plateformes traditionnelles (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, etc.), d'une part, tous les réseaux fédérés sont développés par des personnes du monde entier, indépendamment de toute entreprise ou institution officielle. Cela signifie que vous pouvez participer au développement et à la croissance du Fediverse. Toutes les compétences sont précieuses : faire passer le mot, inviter des amis sont des activités très appréciées. Une autre différence entre ces réseaux sociaux et les silos d'entreprises est le principe de fédération: Les réseaux grand public concentrent des millions d'utilisateurs sur leurs serveurs. Cela leur donne le pouvoir dangereux de contrôler l'information et de thésauriser les données privées des utilisateurs, de les utiliser à des fins commerciales (et qui sait quelles autres causes).

Les réseaux du Fediverse sont conçus pour être gérés par n'importe qui : vous êtes libre de choisir et de vous inscrire sur n'importe quelle instance, vous pouvez choisir la personne qui sera en charge de vos données, l'administrateur de votre serveur. Si vous avez des connaissances techniques, vous pouvez administrer votre propre instance pour vos amis et votre famille, à votre gré, en vous connectant avec des milliers d'autres instances indépendantes sur le web. Dans un sens, le Fediverse est comme un système féodal où le pouvoir et les données sont décentralisés et dispersés sur plusieurs pays, tandis que les sites Web des grandes entreprises se sont chacun fait roi (ou tyran ?) de leur immense pays, entouré de hautes clôtures, et se réservent le pouvoir de décision, le contrôle et la censure des données.

Voici une liste non exhaustive des logiciels (triés par ordre alphabétique) utilisant la fédération et ses différents protocoles pour communiquer entre différents serveurs.

LogoLogiciels
Mastodon est une plateforme de microblogging libre, fédéré, respectueuse de ses utilisateurs, qui a été pensé à la base comme une alternative éthique à l'oiseau bleu tout en proposant beaucoup plus de fonctionnalités. L'interface se modifie à l'aide de thèmes et il existe des forks du projet tel Glitch qui augmente considérablement les possiblités de ce logiciel.
Diaspora est un réseau social dont les maîtres mots sont Décentralisation, Liberté et Confidentialité. Très semblable à Facebook, ce logiciel s'utilise sous forme de “pods” qui intéragissent entre eux pour permettre à leurs utilisateurs respectifs de communiquer entre eux.
Pleroma, un logiciel fédéré compatible avec Mastodon et Gnu Social. En comparaison, ce logiciel est bien plus léger en ressources que les deux nommés pour un nombre d'utilisateurs égal. L'interface est très personnalisable et celle de Mastodon est également intégré.
Friendica, un des logiciels du fediverse emportant le plus de fonctionnalités et permettant un très grand support des autres logiciels fédérés.
Hubzilla est une plateforme de communication et de publication décentralisée. Il vous donne un contrôle total sur toutes vos communications grâce au cryptage automatique et au contrôle d'accès détaillé. Vous, et seulement vous, décidez qui peut voir vos messages. Hubzilla est le successeur qui gère avec succès les plateformes Friendica et RedMatrix depuis plusieurs années.
Peertube offre un hébergement décentralisé de vidéos. Ce logiciel est le résultat de la réussite de la campagne de framasoft “Dégooglisons Internet”. Crée en tant qu'alternative libre à Youtube, ce logiciel utilise la technologie de pair-à-pair (peer-to-peer) pour offrir une résilience entre les différentes instances hébergeant du contenu. Vous pouvez poster des commentaires sur les vidéos directement depuis mastodon grâce à la fédération.
Pixelfed offre la possiblitié de partager des images comme le ferait Instagram, mais ici, vos images vous appartiennent ! Vous pouvez décider finement de qui aura accès à vos images, vous abonnez à des utilisateurs… De plus, utilisant le protocle Activitypub, vous pouvez communiquer avec les autres logiciels l'utilisant (Mastodon, Gnu Social, etc.).
Funkwhale est un fantastique logiciel d'hébergement de musiques qui est apparu en réponse à la disparition de Grooveshark. Vous pouvez partagez de la musique avec vos amis, votre famille, avec les utilisateurs d'une instance ou avec tout le monde. Son auteur travaille à pleins temps dessus et recherche également sur un moyen de rémunérer les créateurs de contenus.
GNU Social est la continuation du projet StatusNet. Ce logiciel permet de communiquer de fraçon privé et public. Il est largement supportés par les autres logiciels fédérés. Ce logicel est en quelque sorte la maison mère de mastodon qui est un implémentation alternative de ce logiciel.
Write.as est une plateforme de blog utilisant la fédération pour partager ses idées partout dans celle-ci. Ici la distraction n'est pas de mise, l'interface est épuré et dénué de notifications pour se concentrer exclusivement sur ce que vous écrivez. La confidentialité est prise très au sérieux et le service est accessible via Tor.

Les logos proviennent des sites officiels de leur projet respectif.


  • wiki/fediverse.txt
  • Dernière modification: 2019/03/16 02:33
  • par albakham